Le département de la Drôme offre des paysages spectaculaires ; et propose également des balades tellement diverses que nous pouvons les réaliser à pied ou à vélo. Cette semaine, nous vous emmenons du côté de Taulignan où vous vous pourrez réaliser une balade fort sympathique, entre effort et culture.

Voici tout d’abord quelques mots sur la commune de Taulignan. Avant 1790, Taulignan était une communauté de la sénéchaussée de Montélimar et une paroisse du diocèse de Die. Son église était dédiée à saint Vincent, patron des vignerons. Il y avait en outre, à Taulignan, un couvent d’augustins fondé en 1628 par les Grôlée-Viriville, seigneurs du lieu.

Au point de vue féodal, Taulignan était une terre qui dépendait pour moitié de la baronnie de Montauban et pour moitié du comté de Valentinois, celle-ci appartenant tout d’abord à une famille du nom de Taulignan. Les comtes de Valentinois qui possédaient l’autre, pour laquelle ils firent hommage aux Dauphins dès le commencement du XIIIe siècle, donnèrent en 1284 une charte de libertés municipales aux habitants de Taulignan, puis acquirent en 1295 la seconde moitié et, devenus ainsi maîtres de toute la terre, en apanagèrent successivement divers de leurs cadets. C’est sur cette terre que nous emmenons vous balader.

Pour cela, commencez par télécharger le circuit n° 11 intitulé Les Truffières et les Vignobles. Durant les 22 km du circuit (pour une durée de 2h30), vous découvrirez un patrimoine historique comme la cité médiévale et la Porte Anguille flanquée de deux tours. Vous découvrirez aussi un patrimoine naturel et viticole en traversant une partie du vignoble des Côtes du Rhône.

En d’autres mots, en allant vous promener du côté de Taulignan, vous découvrirez un territoire élargi au Pays-de-Grignan et à l’Enclave des Papes. Belle balade.

Partager sur

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Lire plus Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *